Mot du Président

 
 
Chers membres et sympathisants,
A l’occasion de l’inauguration du terrain synthétique, je me permets par la présente de vous faire part de quelques réflexions et idées qui me viennent à l’esprit.
Je tiens tout d’abord à remercier les autorités compétentes, que sont la Région Wallonne et la Commune pour leurs interventions financières, qui permettent de concrétiser un tel projet. Celui-ci permettra de manière incontestable d’améliorer les conditions d’entrainements des clubs de notre localité et contribuera de la sorte à promouvoir une meilleure formation de nos équipes d’âge.
En ce qui concerne plus particulièrement la Royale Alliance Melen-Micheroux, j’attire l’attention de tous sur la dénomination de notre club, qui avec la présence du mot « Alliance », devrait être source de ralliement, qui tend à faire converger notre société vers un but commun dans la réalisation de projets collectifs. A notre époque égoïste, dans laquelle chacun vise un comportement individualiste, aux mépris du bien-être général, j’estime que le mot « Alliance » devrait sensibiliser chacun à mûres réflexions.
En effet, sans la collaboration de tous : joueurs, dirigeants, parents, supporters, arbitres et pouvoirs publics, le football provincial ne pourra poursuivre son essor dans l’avenir. Il convient dès lors d’être respectueux les uns envers les autres car au même titre que chaque organe que constitue le corps humain est indispensable au bon fonctionnement de celui-ci, chaque composante du football est nécessaire à son expansion. Cela ne veut pas dire qu’il faut verser dans une immobilité constante sans émettre de nouvelles idées dans un monde en pleine mutation. Mais de grâce, évitons de critiquer, pour le plaisir de critiquer, toutes décisions prises par les responsables bénévoles, ceux-ci étant en voie de disparition.
Comme souvent mentionné dans n’importe quel domaine, la critique est aisée mais l’action est difficile. Alors émettons des critiques, mais surtout proposons des idées et suggestions constructives qui permettent une saine évolution de notre club. Mieux que cela, puis-je émettre le vœu de voir certains rejoindre notre groupement, en vue de poursuivre le travail souvent ingrat et méconnu des équipes dirigeantes, plutôt que d’émettre le refrain connu de tous « il n’y a qu’à… ».
Je termine en remerciant mes collaborateurs, qui suivant leur disponibilité, leur savoir-faire et de manière bénévole consacrent du temps à notre club, et surtout à notre jeunesse. Et perpétuent ainsi le but social que poursuit notre groupement depuis 87 ans.
 
Vive la Royale Alliance Melen-Micheroux.
 
Le Président,
Lambert Ancion
 
Tags: